The Struggle of Maruti Suzuki Auto Workers

Les sept ans de vendetta judiciaire contre les travailleurs de Maruti Suzuki marqués par une manifestation en Inde

Par Kranti Kumara et Keith Jones, 1 août 2019

Le seul “crime” des treize travailleurs de l’automobile emprisonnés à vie a été de se dresser contre les salaires de misère et les conditions de bagne existant chez Maruti Suzuki.

Le ralentissement dans l’industrie automobile mondiale entraine une augmentation des mises à pied

Par Shannon Jones, 1 août 2019

La baisse continue des ventes, principalement en Chine et en Inde, s’accompagne de pertes massives d’emplois et d’un assaut contre les travailleurs de l’automobile, alors que les sociétés transnationales cherchent à maintenir des niveaux élevés de rendement.

Entretien avec un travailleur de l’auto persécuté en Inde, qui mène la lutte pour la libération de travailleurs piégés:

L’emprisonnement à vie des travailleurs de Maruti Suzuki «vise à encourager les capitalistes à réduire davantage la classe ouvrière à l’esclavage»

Par nos journalistes, 20 mars 2019

Jitender Dhankhar – un travailleur persécuté de Maruti Suzuki qui mène la lutte pour libérer 13 de ses anciens collègues de l’usine d’assemblage de voitures de Manesar, emprisonnés à vie suite à des accusations mensongères – a accordé une entrevue au World Socialist Web Site.

Libérez les Treize de Maruti Suzuki!

Il y a deux ans, un tribunal indien condamna ces travailleurs de l’automobile à la prison à vie dans une monstrueuse machination judiciaire

Par Keith Jones, 19 mars 2019

Les treize ouvriers de Maruti Suzuki sont des prisonniers de la guerre des classes ; ils ont déjà dû endurer six ans et demi de cauchemar dans le système pénal indien.

«Il est nécessaire de fonder notre lutte non pas sur une entreprise ou une nation, mais sur la mobilisation des travailleurs du monde»

Les travailleurs de Maruti Suzuki en Inde envoient leurs salutations à la manifestation du 9 février

Par Jitender Dhankar, 13 février 2019

Jitender Dhankar, membre du comité provisoire du Maruti Suzuki Workers Union (MSWU – Syndicat des travailleurs de Maruti Suzuki) en Inde, a envoyé un message de solidarité aux travailleurs et aux jeunes qui ont participé à la manifestation du 9 février contre les fermetures d'usines et les licenciements collectifs de General Motors.

Une parodie de justice qui ne doit pas passer

Un an depuis que les tribunaux indiens ont condamné les travailleurs de Maruti Suzuki à la prison à vie après un coup monté

Par Keith Jones, 19 mars 2018

Le seul « crime » des treize est de s’être rebellés contre les conditions d’exploitation féroces qui règnent dans la nouvelle industrie automobile indienne mondialement intégrée.

Les autorités indiennes intensifient leur vendetta contre les travailleurs de Maruti-Suzuki

Par Keith Jones, 23 février 2018

Les autorités d’État font pression sur les tribunaux pour qu’ils imposent la peine de mort à 13 ouvriers de l’automobile dont le seul crime a été de lutter contre les salaires de misère et les conditions de travail brutales.