Philippines

La conférence de Joseph Scalice (transcription rédigée)

D’abord comme tragédie, ensuite comme farce: Marcos, Duterte et les Partis communistes des Philippines

Par Joseph Scalice, 8 octobre 2020

Cette conférence sur le rôle du Parti communiste des Philippines (PCP) a été donnée par le Dr. Joseph Scalice le 26 août à l’Université de technologie de Nanyang à Singapour. Elle traite du soutien apporté par le PCP et des organisations apparentées au président philippin Rodrigo Duterte en 2016.

Vidéo: Une conférence démasque le rôle du Parti communiste des Philippines dans le soutien au régime de Duterte

28 août 2020

La conférence démasque de manière dévastatrice le rôle fourbe du Parti communiste des Philippines, son fondateur et «théoricien» José Maria Sison et la perspective en faillite du stalinisme et maoïsme sur laquelle ils se fondent.

Contre les calomnies staliniennes du fondateur du Parti communiste des Philippines ! Soutien à Joseph Scalice !

Par Peter Symonds, 25 août 2020

Le fondateur du Parti communiste des Philippines, Sison, a lancé une attaque menaçante contre Joseph Scalice, une autorité respectée de l'histoire de la gauche aux Philippines, après l'annonce d’une conférence qu’il donnera sur l’histoire des trahisons du PCP.

Les Philippines ne se joindront pas aux jeux de guerre en mer de Chine méridionale

Par Joseph Santolan, 12 août 2020

L'annonce par Duterte que les Philippines ne participeront pas aux exercices navals américains dans les eaux contestées survient dans un contexte d'escalade spectaculaire des préparatifs de guerre de Washington contre la Chine.

Les forces spéciales américaines impliquées dans l’imposition de la loi martiale aux Philippines

Par Joseph Santolan, 14 juin 2017

Washington utilise la loi martiale pour discipliner le président philippin et réorienter les liens géopolitiques de Manille loin de Pékin et de Moscou, et de retour dans le camp de l’impérialisme américain.

Kerry soutient la campagne meurtrière anti-drogue de Duterte : « La vie des orientaux ne vaut pas grand-chose ».

Par Joseph Santolan, 5 août 2016

Le ministre américain des affaires étrangères Kerry a promis 32 millions de dollars pour financer la campagne anti-drogue du président philippin Duterte, impliquant des escadrons de la mort, des meurtres policiers et des camps de concentration, afin d’obtenir un soutien pour la campagne de guerre de Washington contre la Chine.

L'ascension de Duterte aux Philippines: un avertissement pour la classe ouvrière internationale

Par Joseph Santolan, 12 mai 2016

L'élection du candidat fascisant Duterte est le résultat de la montée des tensions sociales liées à la transformation par les Etats-Unis de l'Asie orientale en un camp armé dirigé contre la Chine.

L’armée américaine et les Philippines

Par Bill Van Auken, 22 novembre 2013

Ce qui est sous-jacent à la mobilisation militaire, suite au typhon Haiyan, c’est à la fois la longue histoire sanglante de l’intervention américaine aux Philippines et l’objectif de Washington de se servir de ce pays comme d'une base dans sa confrontation avec la Chine.

La catastrophe sociale du typhon Haiyan

Par Joseph Santolan, 14 novembre 2013

La catastrophe sociale aux Philippines, dans laquelle plus de 10 000 personnes ont perdu la vie, était entièrement évitable. La cause principale de la mort et de la destruction est le capitalisme mondial, qui créé des niveaux grotesques d'inégalité sociale.

Un couvre-feu militaire est imposé alors que la crise humanitaire frappe les Philippines

Par Joseph Santolan, 13 novembre 2013

L'estimation du nombre de morts dans la seule ville de Tacloban a été annoncée à 10 000 et n'a pas été révisée.

Typhon Haiyan: Au moins 10.000 morts aux Philippines

Par Joseph Santolan, 13 novembre 2013

Plus d'un million de personnes ont été évacuées et des centaines de milliers ont perdu leur maison.

L’ex-gauche philippine et la Mer de Chine méridionale

Par Joseph Santolan, 2 août 2011

Alors que la tension monte entre la Chine et les Etats-Unis au sujet de la Mer de Chine méridionale contestée, les divers partis philippins de « gauche » ont été totalement démasqués comme étant les laquais de différentes sections de la bourgeoisie locale.