PayPal bloque la vente d'une brochure du WSWS

Par Will Morrow
30 mars 2018

La société de traitement des paiements américaine PayPal a bloqué les ventes de la brochure du World Socialist Web Site, La lutte contre l'impérialisme et pour le pouvoir ouvrier en Iran.

L'interdiction effective de la vente d'un livre représente une nouvelle étape dangereuse dans la campagne en cours pour criminaliser l'expression politique et censurer la liberté d'expression sur Internet.

Les clients de Mehring Books qui tentent d'acheter la brochure via PayPal reçoivent actuellement le message suivant: «La passerelle PayPal a rejeté la demande. Cette transaction ne peut pas être conclue, car elle enfreint les Conditions d'utilisation de PayPal (# 13122: Transaction refusée)».

Lorsqu'un représentant de Mehring Books a contacté le service à la clientèle de PayPal le 27 mars pour s'enquérir du message d'erreur, un représentant de PayPal a confirmé que la vente de la brochure avait été délibérément bloquée parce que «le gouvernement nous a donné certaines règles pour bloquer des transactions».

Le superviseur du personnel a ajouté: «C'est quelque chose que nous ne pouvons pas changer. Vous ne serez pas autorisé à traiter [les ventes du livre], pour des raisons de conformité». Elle a indiqué qu'elle «ne peut pas fournir plus d'informations» et que Mehring Books ne recevrait aucune explication «sauf par subpoena».

Ces déclarations montrent clairement que PayPal agit en tant qu'agent du gouvernement des États-Unis pour bloquer la vente et la distribution d'un livre. Ceci constitue une violation flagrante du droit à la liberté d'expression garanti par le premier amendement de la Constitution américaine.

La brochure du WSWS, écrite par Keith Jones, fournit un examen de l'histoire de l'Iran et du mouvement marxiste international tout au long du 20e siècle. Il aborde les questions fondamentales de la perspective socialiste pour la classe ouvrière dans un pays qui a été la cible de l'agression impérialiste américaine pendant près de quatre décennies. L'interdiction se produit dans des conditions où la classe ouvrière iranienne est engagée dans des manifestations de masse et des grèves depuis le début de l'année.

PayPal traite chaque jour plus de 300 millions de dollars de transactions marchandes, soit environ 18% des ventes mondiales du commerce électronique. Sa capitalisation boursière est d'environ 96,4 milliards de dollars américains.

L'entreprise géante a longtemps utilisé sa position pour exercer une censure politique au nom de l'État américain. Plus particulièrement, PayPal, avec MasterCard, VISA, American Express, Western Union et Bank of America, ont collaboré avec l'administration Obama en 2010 pour imposer un blocus financier de plus de sept ans à l'organisation anti-secrets WikiLeaks, l'empêchant de recevoir des dons.

Ces dernières années, PayPal a également bloqué la vente de publications et l'utilisation de ses services par des organisations liées à l'Iran, sous prétexte de respecter le régime américain de sanctions, imposé par les puissances américaines et européennes dans le but de paralyser l'économie iranienne et de déstabiliser son gouvernement.

En avril 2013, PayPal a brièvement bloqué la vente d'un livre photo produit par une société de communication italienne, Fabrica, contenant une série d'images prises par des photographes à Téhéran de l'intérieur de leurs maisons. Le personnel de PayPal a déclaré à l'époque que le livre avait été automatiquement banni parce que son titre contenait le mot «iranien», présent sur la liste noire.

Dans ce cas, l'interdiction a été retirée dans les deux jours. PayPal a publié des excuses publiques via le blogue technologique Gigaom, affirmant que l'interdiction était une erreur et notant que l'adhésion de PayPal aux sanctions économiques américaines «n'était jamais destinée à s'appliquer aux livres ou documents écrits et nous nous sommes assurés que les livres ne seraient plus touchés par notre conformité à cette politique».

En 2015, PayPal a également imposé un blocus financier sur Justice for Iran, une organisation qui dénonce les violations des droits de l'homme en Iran.

Le WSWS exige que PayPal mette fin à son interdiction financière illégale qui vise La lutte contre l'impérialisme et pour le pouvoir ouvrier en Iran, et qu'il explique la base sur laquelle la décision de bloquer le livre a été prise.

L'action de PayPal est un avertissement clair quant aux mesures répressives qui seront déployées par l'État et les entreprises. Cela fait partie d'une campagne de censure plus large menée par les géants américains de la technologie et des médias sociaux, notamment Facebook, Google, Amazon et Twitter, en collaboration avec le Parti démocrate et les agences de renseignement.

Sous la bannière maccarthyste de la lutte contre les «fausses nouvelles» russes, ils cherchent à empêcher les travailleurs et les jeunes d'accéder aux nouvelles en dehors du gouvernement et de ses organes de propagande dans les médias contrôlés par les entreprises, ainsi qu'à justifier l'accusation de trahison qui est lancée contre toute dissension politique.

Depuis avril 2017, Google a modifié ses algorithmes de recherche pour restreindre le trafic de recherche menant au World Socialist Web Site , ainsi qu'à toute une gamme de publications de gauche et antiguerre. Facebook a annoncé depuis janvier dernier une série de modifications à son fil d'actualités qui réduisent l'accès des utilisateurs aux nouvelles et favorisent artificiellement les «sources faisant autorité», y compris le New York Times , aux dépens des médias alternatifs.

Avec l'arrestation du président catalan Carles Puigdemont cette semaine et la coupure de l'accès à Internet et des droits de visite du lanceur d'alerte Julian Assange par l'ambassade équatorienne au Royaume-Uni, les mesures visant à criminaliser et interdire l'opposition politique s'accélèrent. Désormais, non satisfaits de censurer les individus et les sites web, les grandes entreprises technologiques vont se tourner vers la censure des livres.