Le Parti de l’Egalité socialiste en Grande-Bretagne se joint au Parti de l’Egalité sociale en Allemagne pour mener la campagne des élections européennes

Par nos correspondants
1 avril 2014

Le Socialist Equality Party (Parti de l’Egalité socialiste, SEP) en Grande-Bretagne et le Partei für Soziale Gleichheit (Parti de l’Egalité sociale, PSG) en Allemagne présentent cette année des candidats à l’élection du parlement européen. Les élections auront lieu le 22 mai au Royaume-Uni et le 25 mai en Allemagne.

Dans leur manifeste commun (disponible ici : Contre l'Union européenne, pour les Etats-unis socialistes d'Europe !), les partis expliquent que l’objectif de leur participation à ces élections est d’unir les travailleurs dans une lutte pour les Etats socialistes unis d’Europe, contre l’Union européenne (UE) capitaliste et ses gouvernements nationaux.

Dans cette période qui précède les élections de mai, on peut clairement voir le caractère réactionnaire de l’Union européenne. En plus d’imposer des mesures d’austérité draconiennes d’un bout à l’autre du continent, l’UE est impliquée jusqu’au cou dans des provocations menées par les Etats-Unis contre la Russie au sujet de l’Ukraine. L'année du 100ème anniversaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, l’Europe se trouve une fois de plus au bord de la catastrophe.

Le SEP et son parti frère le PSG s’efforcent de mobiliser les travailleurs contre la destruction de leurs moyens d’existence et contre le danger de guerre. Nous insistons pour dire qu’il n’y a pas de solution pacifique ou facile pour sortir de la crise. Aucun palliatif réformiste ne suffira. Seule la mobilisation de la classe ouvrière internationale pour le renversement du capitalisme constitue une voie pour aller de l’avant. C’est pourquoi la lutte pour la construction partout en Europe de sections du Comité international de la Quatrième Internationale figure au centre de notre campagne électorale.

Le système électoral antidémocratique de Grande-Bretagne exclut de fait les partis ouvriers de toute participation nationale effective en raison de l’imposition de coûts exorbitants : 5.000 livres sterling par circonscription électorale. C’est la raison pour laquelle le SEP se présentera aux élections dans la circonscription du Nord-Est de l’Angleterre qui comprend les grandes agglomérations urbaines ouvrières du Grand Manchester et du Merseyside.

Le SEP a choisi huit camarades pour conduire sa liste. Nous sommes fiers d’annoncer le lancement d’un nouveau site web pour le SEP où il sera possible de suivre la campagne, de savoir où auront lieu nos réunions et de faire un don.

Nous appelons tous les lecteurs du WSWS et les partisans du SEP à soutenir notre campagne et à s’y impliquer.

Les candidats:

Chris Marsden, Julie Hyland, Robert Skelton, Lucy Warren

Chris Marsden, 51 ans, est le secrétaire national du Socialist Equality Party et membre du comité de rédaction international du World Socialist Web Site.

Julie Hyland, 49 ans, est la secrétaire nationale adjointe du Socialist Equality Party et membre du comité de rédaction international du WSWS.

Robert Skelton, 44 ans, contribue régulièrement au WSWS, en mettant l’accent ces derniers temps sur les divulgations du lanceur d’alerte, Edward Snowden, concernant la surveillance de masse illégale pratiquée par les agences d’espionnage américaines et britanniques.

Lucy Warren, 25 ans, est assistante d’enseignement. Elle a adhéré au SEP en 2010 et est membre de son organisation des Etudiants et Jeunes internationalistes pour l’Egalité sociale (EJIES).

Mark Dowson, Ajitha Gunaratne, Joe Heffner, Danny Dickinson

Mark Dowson, 39 ans, est agent de centre d’appel. Il a adhéré au SEP en 2011 sur la base de l’expérience acquise du mouvement Occupy. Il écrit pour le WSWS sur le système de santé publique (National Health Service, NHS) et les conditions sociales en Grande-Bretagne et en Europe.

Ajitha Gunaratne, 46 ans, travaille au National Health Service. Il a rejoint dans les années 1990 le Revolutionary Communist League, prédécesseur du SEP au Sri Lanka. Il contribue régulièrement au WSWS sur la situation du NHS et la campagne menée par le SEP sur le site web, NHS FightBack.

Joe Heffer, 25 ans, est étudiant, diplômé de l’université de Liverpool. Il a adhéré au SEP en 2009 et est membre du comité directeur des Etudiants et Jeunes internationalistes pour l’Egalité sociale. Il écrit pour le WSWS des articles sur des questions touchant les étudiants et les jeunes.

Danny Dickinson, 66 ans, est retraité après avoir travaillé dans le secteur de la marine, de l’automobile et le secteur ferroviaire pour le groupe Pilkington qui est établi à St Helens (Merseyside au R-U). Socialiste durant toute sa vie d’adulte, il écrit pour le WSWS sur les luttes des travailleurs en Grande-Bretagne.

(Article original paru le 31 mars 2014)